Sommes-nous en train de travailler trop?

Selon une étude récente, lorsque les femmes travaillent plus de 34 heures par semaine et que les hommes travaillaient plus de 47 heures par semaine, ils étaient plus susceptibles de montrer des signes de maladie mentale et des symptômes de nervosité et de dépression. La raison de l’écart entre les sexes semble résulter du fait que les femmes sont également beaucoup plus susceptibles de passer du temps à faire des tâches domestiques et à s’occuper à la maison.

Une étude de cas sur les infirmières qui travaillaient seulement 6 heures par jour au lieu de la norme nord-américaine de 8 heures par jour a conclu que les employés travaillant seulement 6 heures par jour se disent plus heureux et moins enclins à prendre un congé pour maladie.
Bien qu’il puisse sembler contre-intuitif, travailler moins peut effectivement augmenter la productivité et l’engagement des employés.